Vous cherchez un Auteur ?

lundi 27 juin 2016

A vous de trouver ma prochaine lecture !

EDIT : Suite à vos votes ma lecture sera donc "Les infâmesavec 9 voix ! (Gangsterland, Par un matin d'automne et la curiosité est un péché mortel sont arrivés ex aequo avec 3 voix et Le théorème du homard a reçu 2 voix) .

Merci encore d'avoir participé ! on se donne RDV le mois prochain pour une nouvelle sélection !

Aidez moi à choisir "votre" futur chronique ! Pour cela vous devez me dire ce que je vais lire  pour le mois de juillet ???

Le mois dernier , c'était "Le héro discret" qui avait remporté tous les suffrages, vous pouvez retrouver mon retour lecture juste ici .

Donc voici les 5 romans présent dans ma PAL que je choisis de mettre en compétition ce mois-ci . Je vous ferai une chronique sur le roman qui aura été le plus plébiscité . Je vous laisse jusqu'à mercredi pour faire votre choix.

Voila ma petite sélection  :


Tueur à la solde de la mafia de Chicago, Sal Cupertine est ce qui se fait de mieux dans le genre : discret, redoutablement efficace et doté d’une mémoire hors norme, il ne laisse jamais la moindre trace derrière lui. Jusqu’au jour où une opération tourne mal – très mal. Après avoir été contraint d’éliminer trois agents du FBI, Sal quitte la ville, caché dans un camion réfrigéré. Sa carrière est terminée. À moins que…

Une opération chirurgicale plus tard, Sal Cupertine n’est plus : il a laissé la place au rabbin David Cohen, officiant à Las Vegas au sein d’un temple réformé. À sa propre surprise, notre homme, désormais capable de citer des passages entiers de la Torah, se prend au jeu. Mais ses employeurs n’en ont pas terminé avec lui. Le cimetière dont Cohen a la responsabilité est utilisé par la mafia comme plaque tournante de trafics en tout genre et, pour ne rien arranger, le FBI est toujours à ses trousses : arrivé en ville, l’agent spécial Jeff Hopper a juré de venger la mort de ses trois collègues. Bandit d’un côté, homme de Dieu de l’autre, Sal ne va pas s’en tirer si aisément !


Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger.

Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.


Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l’ombre d’un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.

En 1864, Lizzie Martin se rend à New Forest pour servir de dame de compagnie à la jeune Lucy Craven, endeuillée par la mort de son nourrisson. Mais pourquoi cette dernière ne cesse-t-elle de clamer que le bébé lui a été volé ? Pour sa famille, il est clair que Lucy a perdu la raison. Des suspicions bientôt accrues lorsqu’un homme est retrouvé assassiné, la jeune femme couverte de sang à ses côtés. Afin de démêler cette affaire, Lizzie aura bien besoin de toute l’aide de son ami de Scotland Yard, le bel inspecteur Benjamin Ross…




Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », il met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d'éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences. Et celles-ci sont nombreuses, car pour Don :
la femme idéale NE DOIT PAS
1. Fumer et boire.
2. Être végétarienne et aimer la glace à l'abricot.
3. Se lever après 6 heures.
Mais elle DOIT
1. Faire du sport.
2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

S'il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c'est Rosie Jarman, étudiante le jour et barmaid la nuit, dont la vie est aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée...


A vos votes !

23 commentaires:

  1. Réponses
    1. ah oui tu as raison Goddard c'est juste superbe ..Merci :)

      Supprimer
  2. J'hésite encore ... Gangster Land ou Les Infâmes ... Je réfléchi et je reviens

    RépondreSupprimer
  3. Ann GRANGER

    Bonne lecture quelque soit le livre sorti du lot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mathilde :) je note ann Granger !

      Supprimer
  4. On a le droit de changer ? Ann Granger plutôt :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok mélie ! Parce que c'est toi ;)

      Supprimer
    2. Non mais finalement après concertation avec une lectrice qui l'a lu je ne suis pas sûre que mon premier choix soit un "cadeau" donc... je le fais pour toi ;) Service :D

      Supprimer
    3. t'es trop mignonne avec moi ;) Oui j'entends des retours pas top maintenant !

      Supprimer
  5. Ann Granger "la curiosité est un péché mortel" Bonne lecture et impatiente de vous lire quel que soit le titre. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béatrice :) c'est très gentil !

      Supprimer
  6. Gangster Land ou par un matin d'automne... pour une fois je ne vais pas choisir le polar mais voter pour le matin automnale !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Stef, je vote pour Un matin d'automne. Bonne journée. Bisous !!!

    RépondreSupprimer